mardi 13 avril 2021

Bon tempo pour vos tympans - Avril 2021


Ladies and gentlemen, Skins and Teds, Rigolus et Tristus, marins d'eau douce et vieux briscards ! Plus exaltante qu'une chevauchée à cru sur les rives de l'Amou-Daria, plus euphorisante qu'un snif de poppers, plus savoureuse qu'un filet de black angus, plus réconfortante que la tisane de votre mémé, voici, for your listening pleasure, la sélection musicale du mois d'avril de Fury Magazine !
Alors, comme le monstre de Frankenstein et sa pétulante fiancée ci-contre, poussez les meubles et dansez à en perdre haleine !

Contribution de Wally Gator

 

Bad Lieutenant : Sink or swim

2007, New Order éclate, Bernard Sumner rend visite à Johnny Marr qui regarde le film "Bad Lieutenant" (je laisse le soin à Oddjob, notre Monsieur Cinéma à nous de vous en parler si le cœur lui en dit). Il n’en faut pas plus pour trouver le nom d’un groupe.

Ian Brown : FEAR

On ne présente plus le monsieur. Bien que celle-ci ne date pas d’hier, sachez qu’il Fait Encore d’Agréables Ritournelles. En français, c’est naze… Ou bien c’est moi qui l’est. A vous de voir.


Dan Croll : From nowhere

Qui s’inscrit pour la compet’ de regard fixe ? Allez, Moinet !!! Voilà un sport qui devrait te convenir ! Pas de violence, pas de transpiration, juste un regard froid et pénétrant pour défaire ton adversaire !


Smash Mouth : All star

Des Californiens. Avec tout ce que l’on peut en attendre, et ce que l’on n’en attend pas aussi d’ailleurs. Enfin… Un rayon de soleil décalé avec de bonnes références. Pour le look… Eh bien… Ce sont des Californiens…


Stakka Bo : Here we go

Si vous avez aimé Dee Lite et leur Groove et bien foncez écouter les Suédois Stakka Bo ! Couleurs acidulées, harmonie des survet’ acryliques, chapeau et dentition impeccable, sac à patates, chorégraphie de haut niveau, flûte électrique… Floor filler !


Contribution de Hong Kong Fou-Fou



Ed Cosens : On the run
Le bassiste en chômage du révérend McClure (non Moinet, Jon, pas Jimmy), son enfant de chœur en quelque sorte (il les fait, d'ailleurs. Les chœurs) vient de sortir un album solo et montre qu'il n'en est pas un. D'enfant de chœur. Oui, c'est confus, je vous l'accorde. En tout cas, tout le disque est une merveille, rien à jeter !
 

 
Supersonic Boy : Treasure island
J'imagine certains esprits chagrins se plaindre : "Et allez, il va nous coller son fils tous les mois..." Que celui qui ne profiterait pas du rayonnement international de Fury Magazine pour lancer sa progéniture me jette la première pierre... Aïe ! Ouille ! Z'êtes cons ou quoi ???
(Accent de Bab El Oued on) Bon ben je m'en fiche, cette chanson je la trouve belle, et en plus mon fils (je vous ai dit hein que Supersonic Boy c'était mon fils ?), il a risqué la pneumonie pour tourner la vidéo ! (Accent de Bab El Oued off)


The Chase : I just can't believe that we share the same name
Dans mon jeune temps, je me déhanchais sur des rythmes sautillants. Aujourd'hui que j'ai la souplesse d'un pied de parasol amidonné, je me la joue intello, lâchant d'un air blasé : "Maintenant je préfère des morceaux plus lents mais qui ont une réelle profondeur, une musique qui parle à mon âme plutôt qu'à mes pieds..." Mais secrètement je regrette mes folles années et mes pas chassés. Ce morceau du shérif groupe de Nottingham arrive juste 25 ans trop tard... 
Et sinon, pour le titre de la chanson, moi c'est exactement pareil avec Supersonic Boy : je n'arrive pas à croire que l'on porte le même nom (oui parce que c'est mon fils, saviez pas ?)


 
The Skinner Brothers : Low
La vie n'est qu'une accumulation de détails au premier abord insignifiants. Zachary Charles Skinner, avec sa façon  hyper cool de se frotter l'aile du nez, ne pouvait que devenir une rock star. Attendez, je reviens, un truc à vérifier. Pfff, rien à faire, moi ça ne le fait pas. Pourtant, lui en plus est coiffé comme Christophe et il arbore des casquettes dont même l'inspecteur Terrasson dans "Les Brigades du Tigre" ne voudrait pas. Allez comprendre. En tout cas, les Skinner Brothers, c'est le groupe du moment, des touche-à-tout géniaux et prolifiques que tout le monde adule. Et en plus ils ont le droit d'aller boire une pinte en terrasse... Pfff...
 

The Fratellis : Need a little love
Quelques raisons en vrac d'aimer les Fratellis : leur nom, qui vient des méchants dans les Goonies ; ce sont des Ecossais ; ils ont fait une reprise de T. Rex pour la B.O. du poilant film Hot Fuzz ; on leur doit ce titre que j'adooooore, "Chelsea dagger". Après quelques années de silence, ils reviennent avec un nouvel album, comme on dit chez Panini, et notamment ce titre, tellement vrai.
 

 

Contribution de Oddjob


Triptides : Moonlight reflection

Nouvelle ambiance californienne fin 60’s pour les Triptides qui viennent de rejoindre leur nouveau label américain après plusieurs albums sous pavillon français. C’est ensoleillé, délicieusement suranné mais jamais parodique !

La Femme : Foutre le bordel

Un nouvel album inégal, mais reconnaissons à ce titre de donner le ton des mois à venir !!


François de Roubaix : Les secrets de la Mer Rouge (B.O.)

Réédition bienvenue chez Transversales Disques de cette magnifique bande originale signée de Roubaix, pour une série télévisuelle relatant les aventures d’Henry de Monfreid.


Jobriath : Morning star ship

Il y a quelques jours j’ignorais jusqu’à l’existence de Jobriath. Mais grâce aux bons soins d’un ami sûr et de bon goût, je découvrais cette météorite glam. De son vrai Bruce Wayne Campbell, ce Batman texan (né un 14 décembre comme moi !), qui se considérait comme "la tapette authentique du rock’n’roll", aurait pu tout aussi bien jouer dans Macadam Cowboy ou être l’égérie de Visconti. Bon, pas très Fury tout ça ? Allons... Celui qui portait la décadence en étendard et était vénéré par Morrissey (qui a repris ce morceau) ne pouvait qu’avoir sa place dans nos colonnes !


 

 

Contribution de l'élève Moinet

   

Stones ou Beatles ? Blur ou Oasis ? Sarkozy ou Balladur ? Placid ou Muzo ?  Pfff, un peu de sérieux, une seule question qui tienne : Idles ou Viagra boys ?! Enfin !


Le but dans la vie ? Euh… Boire de la bière qui donne envie d’écouter de la musique qui donne envie de boire de la bière ? Et faire un peu de vélo aussi.


L’hymne des classes moyennes, des pavillons semi-detached et des crédits conso sur 4 ans sans frais.


 Le fils caché de Bez et Shaun Ryder. A vot’ santé jeune homme et joyeux lundi !


Pos- post-punk quand tu nous tiens. Et si finalement ? C’est pas que, mais…


 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire